LA RÉFORME DES ÉTUDES

La ré-ingénierie de la formation en kinésithérapie en détails ? C'est ici ! Si tu n'es pas encore étudiant kiné, nous te conseillons de commencer par lire les infos concernant la réforme sur la page "L'Essentiel" ainsi que le paragraphe dédié dans la page "Les Études"...


Une réforme est mise en place dans les IFMK depuis septembre 2015. Elle modifie le nombre d’années d’études, les modalités d’accès aux Instituts, le programme et le niveau de reconnaissance du Diplôme d’Etat.

Le nombre d’années d’études :

La formation en Institut passe de 3 années à 4 années pour plus de 6000 h. Cet allongement de la période d’étude intègre désormais du temps de travail personnel directement dans l’organisation de l’année. Cette démarche offre donc de meilleures conditions d’apprentissage. Les étudiants peuvent prendre plus de temps pour intégrer les pratiques étudiées en cours, voire les approfondir à travers des recherches documentaires ou pratiques.

Les modalités d’accès à la formation :

La voie par un concours « Physique-Chimie-Biologie » dit « PCB » est supprimée. Il faut valider une année universitaire, en rang utile, selon les modalités d’accès choisies par les Instituts. A savoir :

  • Une L1 en PACES : Première Année Commune aux Etudes de Santé
  • Ou une L1 en STAPS : Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives
  • Ou une L1 en Biologie.

Certains cas particuliers possèdent des dispositifs particuliers d’accès aux Instituts. Il s’agit : des sportifs de haut niveau, des étudiants déficients visuels, des entrées dérogatoires par validation d’acquis.

Le programme :

Dans sa majorité le contenu du programme de formation est similairement identique à son ancienne version. Pourtant c’est l’abord du métier qui est complètement modifié. La réforme offre une approche par compétence dans une démarche de professionnalisation. Les étudiants sont encore plus que jamais invités à suivre une démarche de raisonnement clinique basée sur des preuves via une initiation à la recherche. Pour ce faire la formation est divisée en 2 cycles de 2 ans :

  • 1er cycle : K1 et K2 : Enseignements de modèles scientifiques, méthodologiques et théoriques en rapport avec la kinésithérapie. Ce sont les fondamentaux nécessaires à la compréhension d’une situation clinique ou d’une problématique de santé.
  • 2e cycle : K3 et K4 : Développement des compétences de diagnostics et de pratique kinésithérapique à partir des connaissances fondamentales du 1er cycle

Le programme alterne des périodes de cours avec des périodes de stages cliniques.

Le niveau de reconnaissance du Diplôme :

D’après les arrêtés et décrets statuant de la formation : tout diplômé d’état recevra 300 ECTS (European Credit Transfer System). Ils correspondent à 60 ECTS acquis à l’université pour valider une L1 et 240 ECTS acquis en Institut. Ces 300 ECTS ne correspondent pas pour le moment l’obtention d’un Master.
Les ECTS sont utilisés pour la reconnaissance des enseignements dans le Système d’Enseignement Supérieur et de la Recherche européen. Ils permettent notamment la mobilité européenne, les réorientations dans d’autres formations (équivalences), et servent à l’entrée dans le cursus universitaire.