Frais de scolarité en kinésithérapie : fin de la précarité, début de l’équité ?

By Webmaster FNEK In Presse

Ces derniers jours, la FNEK a pu rencontrer nombre d’acteur·rice·s public·que·s afin d’échanger sur les frais de scolarité en IFMK. Des pistes de travail ont récemment été trouvées avec le Ministère des Solidarités et de la Santé. Lors du Congrès des Régions qui s’est tenu à Marseille le 27 septembre dernier, des discussions encourageantes ont eu lieu avec plusieurs président·e·s et élu·e·s  de régions. Madame la Ministre Frédérique Vidal a par ailleurs annoncé, durant le congrès de la FAGE à Nice, que la problématique des frais de scolarité en IFMK était étudiée de près au ministère.

Cependant, si des pistes de travail ont été évoquées, il est maintenant temps de les concrétiser et d’agir. La FNEK appelle à ce que les régions ne finançant pas les IFMK sous leur tutelle prennent leurs responsabilités. L’annonce de Monsieur le Premier Ministre Edouard Philippe quant à l’augmentation de 1,5 milliard d’euros du budget de formation alloué aux régions doit servir à soutenir les futurs professionnel·le·s de santé, quelque soit leur formation. Ce budget devra être fléché de façon directe et limpide vers les instituts de formations paramédicaux.

Le financement de notre formation est aujourd’hui une question de justice sociale, d’égalité et d’équité.

Plus d’informations : CdP FNEK – Frais de scolarité en kinésithérapie