Tirage au sort à l’entrée de l’Université – Monsieur le Président élu : mettez fin à l’angoisse des étudiants et de leurs familles

By Joachim Le Tallec In Presse

Depuis plus de deux semaines, ce sont plus de 700 000 lycéens qui ont fait le vœu de s’inscrire à l’Université pour la première fois et qui se retrouvent dans l’angoisse. Faute à une circulaire prise en catimini, sans concertation, entre les deux tours des élections présidentielles par l’actuel gouvernement.

Monsieur le Président élu, nous ne pouvons imaginer que vous allez laisser le hasard guider l’avenir des nouvelles générations alors que votre slogan entend faire de la France une chance pour tous.

Monsieur le Président élu, ne laissez pas plus longtemps notre avenir dans le brouillard et engagez-vous dès aujourd’hui à abroger cette circulaire absurde.

En plus de cette mesure de bon sens, nous comptons sur votre engagement et celui de votre gouvernement pour accompagner l’arrivée des 30 000 étudiants supplémentaires dès cette année alors que nos universités arrivent au pied du mur.

Au delà de la rentrée 2017, il sera nécessaire d’apporter des solutions de long terme, des réformes structurelles et pertinentes de l’organisation de notre système éducatif. Seule une réforme globale du lycée, du baccalauréat et du premier cycle de licence, pourra permettre de répondre aux problèmes de fond, notamment sur la question de l’orientation des jeunes et de la formation tout au long de la vie.

Parce que nous croyons que l’Université est au cœur de votre projet pour l’égalité des chances et qu’elle est le principal moteur de notre économie de demain, la place que vous accorderez à l’Enseignement supérieur et à la Recherche dans votre prochain gouvernement sera un signe fort pour les étudiants et la communauté universitaire. Nous serons donc très attentifs à ce que votre prochain Ministre marche sur ses deux jambes : un enseignement supérieur de qualité et accessible à tous, allié à l’excellence de notre recherche ouverte et démocratisée.

Monsieur le Président élu, nous avons entendu votre volonté de rencontrer les corps intermédiaires et les syndicats. C’est dans cet esprit que la FAGE, 1ère organisation des étudiants de France souhaite vous rencontrer afin de vous exposer sa vision pour l’Enseignement supérieur, la recherche, et pour la jeunesse de notre pays.

Lettre ouverte FAGE – Tirage au sort