Rennes : l’appel à l’aide des étudiants en kinésithérapie

By Joachim Le Tallec In Presse

Depuis plusieurs années les conditions de formation au sein de l’IFMK de Rennes se dégradent. Et en cette rentrée 2016, de nombreux enseignants ont quitté le navire, laissant à la dérive l’ensemble des étudiants.
En effet, les étudiants en kinésithérapie de Rennes font actuellement face à une situation compliquée. Depuis la reprise des cours, les enseignements sont dispensés de manière aléatoire, entraînant d’importants bouleversements dans l’encadrement des mémoires de fin d’études, des stages, tout comme dans la tenue de nombreux cours.
Il en découle un manque de criant de planification du calendrier de leur formation et de visibilité sur son contenu précis qui entraînent inévitablement une organisation personnelle, familiale voire professionnelle très compliquée pour les étudiants. Et il leur est donc impossible d’entamer sereinement cette nouvelle année.
En vue de la préparation du Diplôme d’État pour tous les étudiants, et particulièrement pour ceux le passant en juin 2017, la situation devient chaque jour plus alarmante. Cela fait par exemple un an que certains cours sont repoussés pour les étudiants de deuxième année, qui aujourd’hui se demandent quelle sera la crédibilité de leur diplôme.
Les étudiants de première année, quant à eux, ne débutent pas leurs études de la meilleure des manières et ont donc de quoi s’inquiéter pour leur formation.
La formation initiale permet aux étudiants d’acquérir les compétences nécessaires pour prendre en charge les patients de manière sécuritaire.
Notre future profession est une profession de santé, qui doit donc être enseignée de manière complète et dans un continuum qui permette un apprentissage optimal. Mettre en danger la formation des futurs professionnels, c’est mettre en danger les futurs patients !
Les étudiants avancent à tâtons, jour après jour. Cette situation ne peut plus durer ! Il est intolérable que les étudiants se retrouvent victimes de dysfonctionnements internes à l’institut.
Il est par conséquent indispensable et urgent que les différents acteurs de la formation en kinésithérapie à Rennes se retrouvent pour trouver des solutions. Cela afin de remettre en place au plus vite une formation complète et de qualité au profit des étudiants Rennais.

Communiqué FNEK – Appel Etudiants Rennais (PDF)