Bienvenue sur le site de la Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie !

Vous trouverez ici toute l'actualité de la Fnek ainsi que les dernières informations concernant les études en Masso - Kinésithérapie.

Bonne visite !

S'abonner  fedeFNEK sur Twitter

Formation des tuteurs/trices des stagiaires paramédicaux

Soumis le mer, 24/08/2016 - 21:00

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Paris, le 24 août 2016

Formation des tuteurs/trices des stagiaires paramédicaux : un pas vers la

généralisation d’un enseignement clinique de qualité

 

Le 29 juillet 2016 est paru une instruction de la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), relative

aux orientations en matière de développement des compétences des personnels des établissements de la

fonction publique hospitalière. Celle-ci détermine “les axes de formation prioritaires ainsi que les actions

nationales de formation retenues au niveau national pour l’année 2017”.

Les Fédérations et Union Nationales des Etudiant.e.s en Kinésithérapie (FNEK), en Ergothérapie

(UNAEE) et en Soins Infirmier.e.s (FNESI) se félicitent de voir apparaître parmi ces axes celui de la formation

des tuteurs/trices de stage des étudiant.e.s paramédicales/aux.

Élection du quatorzième Bureau National de la FNEK

Soumis le mar, 05/07/2016 - 12:09

  À Paris, le 05 juillet 2016

 

L’entreprise Pessoa/CLESI/ESEM doit cesser de faire des Ravages !

Soumis le mer, 25/05/2016 - 19:12

 

Pour l'ANEPF, l'ANESF, la FAGE, la FNEK, la FNEO, la FNESI, l'UNAEE et l'UNECD,

 

Paris, le 24 mai 2016

 

CLESI / PESSOA / ESEM : LES ETUDIANTS REUNIS POUR LA FIN D'UNE VASTE TROMPERIE !

 

Les représentants de 148 742 étudiants en santé se sont réunis afin de manifester leur mécontentement face à l’entreprise ESEM (Établissement Supérieur d’Études Médicales), anciennement appelée Université Fernando Pessoa-France puis CLESI (Centre Libre d’Enseignement Supérieur International).

L’ESEM continue de proposer depuis sa création des formations médicales et para médicales illégales, sous couvert de délivrer une alternative au concours d’entrée aux études médicales.

Opacité des enseignements et du recrutement des enseignants, absence de convention d’affiliation académique avec une université européenne, étudiants trompés, abus de confiance, sont autant d’éléments qui justifient la volonté de fermer cette entreprise illégale. Des actions judiciaires sont actuellement menées par les représentants des professionnels de santé et autorités compétentes en ce sens.

Dans une lettre adressée à l’UNECD (Union Nationale des Étudiants en Chirurgie Dentaire) le 05 janvier 2016, le Secrétaire d’État chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche Thierry MANDON, affirme en personne que le CLESI n’a jamais satisfait aux exigences légales de la procédure de déclaration d’ouverture, confirmant ainsi l’illégalité de cette structure.

Article de Studyrama : le fonctionnement du système lucratif passe par la désinformation

Soumis le jeu, 12/05/2016 - 17:34
Communiqué de presse
Paris, 12 mai 2016
 
Article de Studyrama : le fonctionnement du système lucratif passe par la désinformation

 

L’arrêté du 16 juin 2015 relatif à l’admission dans les instituts préparant au diplôme d’Etat de kinésithérapeute (1) met fin au concours Physique-Chimie-Biologie (PCB) au profit de voies d’accès universitaires. Il y a deux jours, paraissait un article sur le site internet studyrama.com (2) concernant l’accès aux études de kinésithérapie.  La FNEK - Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie - tient à alerter sur le contenu de cet article et les intérêts qu’il sert.

À l’équipe responsable de la formation à l’IFMK de Meulan Les Mureaux : Nostra culpa

Soumis le mar, 10/05/2016 - 15:32

Paris, le 10 mai 2016

 

Lors de son communiqué en date du 8 juillet 2015, la FNEK -Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie- réagissait à l'ouverture de l'IFMK -Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie- de Meulan les Mureaux, dénonçant sa sélection et ses frais de scolarité. Nous souhaitons revenir en partie sur ce communiqué.

Depuis la vague de décentralisation de 2004, les conseils régionaux ont la compétence des formations sanitaires et sociales : autorisation d’ouverture des instituts de formation sanitaire, agrément des directeurs, fonctionnement de ces établissements.

Lorsqu’elle a appris l’ouverture d’un IFMK public payant, la FNEK a dénoncé et renouvelle sa condamnation à l'égard de la Région Île-de-France. En effet, non contente de se décharger en grande partie de sa mission de formation de professionnels de santé sur un système privé (jusqu’alors 6 IFMK privés sur 8), cette région n'assume pas pleinement l'ouverture d'un nouvel institut public, laissant des frais de scolarité de 1700€ par an. Il convient de rappeler que la situation sociale des étudiants en kinésithérapie d’Île-de-France est particulièrement alarmante (43% d’endettement, 35% de renoncement aux soins) et nous en jugeons la région en grande partie responsable. La FNEK n’aurait cependant pas dû considérer que l’équipe de direction de l’institut, au même titre que la région, se désengageait de ses responsabilités et priorisait le bénéfice financier au détriment des étudiants, sans connaître les liens réels entre la direction de l’institut, celle du Centre Hospitalier et le Conseil Régional.